Une région attractive

Découvrez le Loiret

Diversité des paysages et richesse de ses patrimoines culturels et naturels

La diver­sité des paysages et la richesse de ses patri­moines cultu­rels et natu­rels font tout le charme du Loiret. Ici, un maître mot : prendre le temps. Prenez le temps d’ad­mi­rer les plaines ouvertes à perte de vue de la Beauce et du Pithi­ve­rais.

Prenez le temps de vous bala­der là où les champs côtoient les bocages douce­ment vallon­nés et sillon­nés d’eaux vives du Gâti­nais et de la Puisaye.

Prenez le temps de longer les canaux fleu­ris et arpen­ter les reliefs plus acci­den­tés du Pays Fort en Berry.

La Sologne préserve les mystères de ses étangs, ses bois, ses châteaux… prenez le temps d’y rencon­trer les majes­tueux cerfs, rois des lieux ! Prenez le temps de vous ressour­cer auprès des arbres cente­naires, là où la forêt étale son manteau vert…

Et la Loire évidem­ment, qui traverse le dépar­te­ment de part en part, où nature et culture se conjuguent à tous les temps.

Mais le Loiret, ce n’est pas que ça ! Il s’agit égale­ment d’un terri­toire dyna­mique et inno­vant, dont l’en­semble du dépar­te­ment sera équipé de la fibre d’ici 2023, l’idéal pour travailler de la maison !

Un bassin d’em­ploi impor­tant et quali­fié

  • Une popu­la­tion jeune en renou­vel­le­ment constant : ¼ de la popu­la­tion a moins de 20 ans
  • 40 % de la main d’œuvre avec un niveau Bac ou Bac+2

Une terre d’ac­cueil pour les entre­prises inno­vantes

  • 52 000 établis­se­ments actifs
  • 200 000 sala­riés
  • Plus de 160 entre­prises étran­gères
  • 134 parcs d’ac­ti­vi­tés écono­miques

Des filières indus­trielles leaders

  • La cosmé­tique, santé et bien-être >> 1er dépar­te­ment expor­ta­teur de produits cosmé­tiques
  • La logis­tique >> 4è plate­forme logis­tique de France
  • Le numé­rique >> Un indus­try Lab unique en France (600 m2)
  • L’agroa­li­men­taire >> 1er employeur de la région dans l’agroa­li­men­taire

Le Loiret vous accueille

Étudiants, profes­sion­nel en exer­­cice libé­­ral, en exer­­cice partagé, en solo ou en équi­pe, le Loiret vous accueille et vous accom­­pagne dans votre projet profes­­sion­­nel.

Mise à dispo­si­tion gratuit de loge­ments pour les stages, annonce de cabi­net dispo­nible, aide à l’ins­tal­la­tion, bourses d’étude, mise en rela­tion avec les réseaux de profes­sion­nels de santé

Carto­gra­phie des loge­ments/cabi­nets dispo­nibles (nouvelle fenêtre)

Contact Loiret pour accom­pa­gne­ment person­na­lisé et loge­ment mis à dispo­si­tion par le Dépar­te­ment : sarah.benayad@­loi­ret.fr

Retrou­vez

Orléans Métro­pole : Orléans a tout d’une gran­de…la qualité de vie en plus ! Ancienne ville royale, capi­tale régio­nale, Orléans est une ville à taille humaine qui a tout pour vous séduire et vous éton­ner.

La Forêt d’Or­léans-Loire-Sologne : Ici la Loire struc­ture le terri­toire autour d’elle. Derrière les hautes levées qui protègent des crues, champs, jardins, vergers, cultures maraî­chères, parse­més de fermes et de bourgs, se détachent sur fond de forêt cente­naire. C’est un écosys­tème remarquable, riche d’une extra­or­di­naire biodi­ver­sité, inscrit au Patri­moine mondial de l’Unesco.

Le Gâti­nais montar­gois : Le Gâti­nais est parcouru d’une multi­tude de ruis­seaux, de rivières et de canaux, ainsi que de nombreux étangs aména­gés pour le bonheur des pêcheurs et des prome­neurs ! Un paysage de vallons, de champs, de prai­ries mais aussi de bois qui incarne la douceur de la vivre à la campagne.

La Beauce Gâti­nais en Pithi­ve­rais: Lais­sez-vous surprendre par la Beauce avec ses éten­dues de végé­ta­tion ondu­lante, aux sols fertiles occu­pés depuis des siècles par la grande culture, offrant au gré de la lumière et des saisons, un tableau fabu­leux de patch­works de couleurs grâce aux blés d’or, phacé­lies violettes, et lins bleu tendre.

Loire Beauce : Les grandes éten­dues de Beauce s’étirent jusqu’à la Loire, où viennent échan­crer les Mauves, ces petits affluents de la Loire qui ont fait tour­ner les moulins à eau pendant des siècles, entre champs et châteaux.

Le Gien­nois : A l’est, de chaque côté de la Loire, deux micro­ré­gions sont carac­té­ri­sées par des paysages verdoyants de bocages et de collines arron­dies, aux alti­tudes rela­ti­ve­ment élevées par rapport au reste du Loiret : la Puisaye et le Pays Fort berri­chon.

Les Portes de Sologne : Traver­sez la Loire, et instal­lez-vous en terri­toire solo­gnot, avec ses belles forêts, ses maisons en briques rouges et pan de bois, et son animal emblé­ma­tique qu’est le cerf.

Orléans Métro­pole

Orléans © A.Rue

Orléans a tout d’une gran­de…la qualité de vie en plus ! Ancienne ville royale, capi­tale régio­nale, Orléans est une ville à taille humaine qui a tout pour vous séduire et vous éton­ner.

La ville a sorti depuis quelques années écha­fau­dages et pinceaux pour se refaire une beauté et retrou­ver son charme d’an­tan : non seule­ment on a retrouvé les pans-de-bois qui avaient disparu sous les crépis des façades, mais ces derniers ont aussi récu­péré leurs belles couleurs d’ori­gine. La vieille ville, qui faisait autre­fois plutôt grise mine, est aujourd’­hui méta­mor­pho­sée : pimpante, chatoyante et animée…quel plai­sir de se retrou­ver en terrasse après une jour­née de travail !

Orléans Place de la Répu­blique © Tourisme Loiret

De la cathé­drale à la Loire, la vieille ville s’étend de part et d’autre de la rue de Bour­gogne, son axe prin­ci­pal le plus ancien et le plus animé. Ici, les bords de Loire sont, comme par le passé, le cœur animé et bouillon­nants de la ville. Aujourd’­hui, les quais arbo­rés accueillent prome­neurs cyclistes et guin­guettes sur l’eau ! C’est le quar­tier des restau­rants, des terrasses ombra­gées, mais aussi des pubs et bars bran­chés ainsi que des petites boutiques : ici, impos­sible de s’en­nuyer !

Orléans © A.Rue
Cathé­drale d’Or­léans © Tourisme Loiret

De plus, Orléans et son agglo­mé­ra­tion sont parfai­te­ment situés pour partir à la décou­verte du Val de Loire et de ses châteaux sur votre temps libre : Cham­bord, Blois, Beau­gency, Meung-sur-Loire, Sully-sur-Loire (entre autres !) sont à moins d’une heure de la ville. Toutes proches égale­ment, les forêts d’Or­léans et la Sologne, ainsi que la Loire et le canal d’Or­léans : un cadre parfait pour les amou­reux de vélo et de nature !

L’offre médi­cale d’Or­léans-Métro­pole

Contact Contrat local Santé Orléans Métro­pole : clsm­me­tro­po­leor­lea­nai­se@a­phl.fr

Contact CPTS Orléa­naise : Marion SEIBERT, Coor­di­na­tricecoor­di­na­tion@cptso.fr

Forêt d’Or­léans-Loire-Sologne

Ici la Loire struc­ture le terri­toire autour d’elle. Derrière les hautes levées qui protègent des crues, champs, jardins, vergers, cultures maraî­chères, parse­més de fermes et de bourgs, se détachent sur fond de forêt cente­naire. C’est un écosys­tème remarquable, riche d’une extra­or­di­naire biodi­ver­sité, inscrit au Patri­moine mondial de l’Unesco.

Forêt d’Or­léans © Tourisme Loiret

Au pas de votre porte s’étire la forêt d’Or­léans, plus grande forêt doma­niale de France. Traver­sée dans toute sa longueur par le sentier de grande randon­née GR 3 et du nord au sud par le GR 32, sillon­née par des itiné­raires de prome­nades et de randon­née bali­sés par l’ONF, elle se laisse parcou­rir toute l’an­née à pieds, à cheval ou à vélo grâce à ses allées stabi­li­sées.

Les chemins plus confi­den­tiels vous permet­tront d’obser­ver les grands rapaces qui sont le fleu­ron de cet immense massif fores­tier : 11 espèces de rapaces diurnes et 4 espèces de rapaces nocturnes y nichent, dont quelques-uns des rapaces les plus rares de France, aigles bottés, et balbu­zards pêcheurs, l’es­pèce emblé­ma­tique de la forêt d’Or­léans.

à l’étang du Puits à Cerdon, ou l’étang de la Vallée à Combreux ,ces plages entou­rées de verdure vous paraî­tront comme de petits para­dis où vous pour­rez vous rafraî­chir, pratiquer de nombreuses acti­vi­tés et rechar­ger vos batte­ries !

La Loire © Tourisme Loiret

En remon­tant le fil de la Loire, vous trou­ve­rez nombre de villes anciennes qui ont utilisé le fleuve pour pros­pé­rer, et qui sont aujourd’­hui le parfait compro­mis entre le calme du petit bourg de campagne et les commerces et services comme en ville ! Dampierre-en-Burly, par exemple, a su sortir son épingle du jeu grâce à la présence de la centrale nucléaire qui offre un bassin d’em­ploi consé­quent, et des infra­struc­tures de grande qualité. Mais ce n’est pas la seule !

A St-Benoît-sur-Loire, Petite Cité de Carac­tère, vous pour­rez explo­rer ses petites ruelles anciennes et fleu­ries, et décou­vrir l’Ab­baye de Fleury, puis en apprendre tous les secrets grâce à l’es­pace inter­ac­tif du Belvé­dère. A Sully-sur-Loire vous pour­rez admi­rer la superbe forte­resse médié­vale et ses douves en eau, et tester ses nombreux restau­rants…La liste est longue !

L’offre médi­cale en Forêt d’Or­léans-Loire-Sologne

Contact Contrat local Santé Terri­toires Ruraux de l’Or­léa­nais : ·cls3­pays@o­range.fr

Contact CPTS Sologne : Céline SARLOT, Coor­di­na­triceceline.sarlot@urpsml-centre.org

Montar­gois-en-Gâti­nais

Le Gâti­nais est parcouru d’une multi­tude de ruis­seaux, de rivières et de canaux, ainsi que de nombreux étangs aména­gés pour le bonheur des pêcheurs et des prome­neurs ! Un paysage de vallons, de champs, de prai­ries mais aussi de bois qui incarne la douceur de la vivre à la campagne.

Rue sur l’eau © OT de l’AME

Au centre du terri­toire rayonne Montar­gis, celle que l’on surnomme la Venise du Gâti­nais. Elle peut être fière de ses 131 ponts et passe­relles ! Lovée entre canal et rivière, cette jolie ville n’est pas un des « plus beaux détours de France » pour rien. Vous pouvez flâner dans le quar­tier de la pêche­rie, et suivre le « circuit des Ponts », les amou­reux d’art trou­ve­ront au musée Giro­det des collec­tions perma­nentes sur Giro­det et Tiqueti asso­ciées à des expo­si­tions tempo­raires très riches. Les gour­mands appré­cie­ront faire des emplettes à la Maison de la Pras­line Mazet, une des spécia­li­tés du coin.

Ce terroir aussi très boisé, notam­ment avec la forêt doma­niale de Montar­gis qui s’étend sur 4200 hectares, est quadrillé de pistes cava­lières aux belles pers­pec­tives. Un petit para­dis pour les jeunes appren­tis cueilleurs de cham­pi­gnons et les plus aguer­ris ! De quoi prendre l’air à deux pas de la ville, prome­ner le chien sous des chênes plusieurs fois cente­naires ou pratiquer des acti­vi­tés de plein air.

Château-Renard © A.Rue

Dans ce décor cham­pêtre, des villages au passé pres­ti­gieux ont su conser­ver leur âme et leur archi­tec­ture typique, telle Ferrières-en-Gâti­nais, Petite Cité de Carac­tère où vous pour­rez admi­rer au milieu d’un écrin de verdure, une ancienne abbaye béné­dic­tine fondée par Clovis.

Retrou­vez l’aty­pique et fleuri, petite cité médié­vale de Château-Renard, Châtillon-Coli­gny et sa vieille écluse de Brique­mault ou encore Belle­garde avec son château et ses magni­fiques rose­raies.

Rendez-vous à la Vieilles-Maisons-sur-Joudry où la Belle de Grignon, bateau typique de Loire, vous attend près de l’écluse pour une balade sur le canal avant une pause les pieds au frais dans l’étang des Bois…de belles acti­vi­tés à faire en famille ou entre amis !

L’offre médi­cale du Montar­gois-en-Gâti­nais

Contact Contrat local Santé Montar­gois en gâti­nais : cls@­pays-gati­nais.com

Contact CPTS Orléa­naise : Virgi­nie SERRANO, Coor­di­na­tricecpts.gati­nais­mon­tar­gois@g­mail.com

Beauce Gâti­nais en Pithi­ve­rais

La Beauce vaut le détour avec ses éten­dues de végé­ta­tion ondu­lante, aux sols fertiles occu­pés depuis des siècles par la grande culture, offrant au gré de la lumière et des saisons, un tableau fabu­leux de patch­works de couleurs grâce aux blés d’or, phacé­lies violettes, et lins bleu tendre.

Rose­raie de Morailles © Tourisme Loiret

Savou­rez de vivre au cœur de la Route de la Rose du Loiret, le bonheur des amou­reux des belles fleurs et des balades en odorama ! Si vous aimez la nature et le patri­moine bâti, vous adore­rez musar­der dans le plus Beau Village de France : Yèvre-le-Châtel.  Cette cité médié­vale, si magni­fique­ment fleu­rie qu’on la croi­rait sortie d’un livre, est propice aux balades dans les ruelles ombra­gées et parfu­mées.

Au nord-est, les rivières sont plus nombreuses et ont créé un micro­cosme verdoyant : les vallées de l’Es­sonne, L’Œuf et la Rimarde hébergent une petite oasis au charme intact où s’égrènent les moulins à eau et les beaux lavoirs. Une douceur de vivre au quoti­dien qui n’a pas de prix ! .

Château de Chame­rolles © Tourisme Loiret

Non loin de là, à la Neuville-sur-Essonne, Théâtre des Minuits sera votre repère : à la fois jardin inat­tendu au pied d’un château en ruines (en train d’être rénové !), verger, zone d’art et de repré­sen­ta­tion de la troupe des Minuits, ateliers de toutes sortes pour petits et grands.

Nibelle © Tourisme Loiret
Pain d’épices © Tourisme Loiret

A Chil­leurs-aux-Bois, dans le magni­fique château blanc de Chame­rolles construit vers 1500 par Lance­lot du Lac, entouré de jardins fleu­ris et bordé d’un miroir d’eau, s’est installé le musée du parfum. Pourquoi ici ? Parce que le Loiret fait partie de la Cosme­tic Valley, le premier pôle de compé­ti­ti­vité mondial de la parfu­me­rie-cosmé­tique.

L’offre médi­cale Beauce Gâti­nais en Pithi­ve­rais

Contact Contrat local Santé Pays Beauce Gâti­nais en Pithi­ve­rais : sante.pbgp@o­range-busi­ness.fr

Contact CPTS Beauce-Gâti­nais : Sandie TAVERNIER, Coor­di­na­tricecpts­beau­ce­ga­ti­nais@g­mail.com

Loire Beauce

Les grandes éten­dues de Beauce s’étirent jusqu’à la Loire, où viennent échan­crer les Mauves, ces petits affluents de la Loire qui ont fait tour­ner les moulins à eau pendant des siècles, entre champs et châteaux.

Pont médié­val Beau­gency © Tourisme Loiret

C’est au bord du fleuve que vous trou­ve­rez la belle Beau­gency, ville médié­vale, dyna­mique et cultu­relle. D’ici, vous avez à la fois une vue impre­nable sur le château du XIVe qui a abrité notam­ment François 1er, Jeanne d’Arc et Jean de Dunois dit le « Bâtard d’Or­léans », mais aussi sur la zone natu­relle proté­gée où, en vous bala­dant régu­liè­re­ment, vous aurez la chance de croi­ser de nombreux petits animaux tels que les castors. Le petit plus ? Les balades roman­tiques sur le somp­tueux pont de pierre, à la nuit tombée.

Rose © Tourisme Loiret

A Meung-sur-Loire, vivez la ville à la campagne : château, jardins fabu­leux, Loire, restau­rants, commer­ces…à deux pas d’Or­léans et de Tours.

Autour de ces majes­tueuses demeures ont été plan­tés diffé­rents cépages utili­sés pour la fabri­ca­tion des vins d’AOC Orléans et Orléans-Cléry, à dégus­ter autour de plats locaux comme les grillades de pois­sons du fleuve, des étangs et les déli­cieuses terrines de gibier, dans votre jardin avec vos amis, votre famille, ou en pique-nique au bord de l’eau.

Jardin de Roque­lin © Tourisme Loiret

Sur les rives du Lien, le cours d’eau qui traverse le village de Tavers, se trouvent de nombreux moulins et lavoirs à décou­vrir au cours de la balade qui vous conduira aux Eaux Bleues. Site géolo­gique remarquable, les Eaux Bleues et les Sables d’Or sont des résur­gences de la nappe phréa­tique de Beauce, qui se maté­ria­lise par une eau d’un bleu vif et laiteux, et des remous dorés !

L’offre médi­cale en Beauce-Loire

Contact Contrat local Santé Terri­toires Ruraux de l’Or­léa­nais : cls3­pays@o­range.fr

Contact CPTS Ouest du Loiret: Céline SARLOT, Coor­di­na­triceceline.sarlot@urpsml-centre.org

Gien­nois

A l’est du dépar­te­ment s’étendent de chaque côté de la Loire des paysages verdoyants de bocages et de collines arron­dies : la Puisaye et le Pays Fort berri­chon.

Pont Canal de Briare © Tourisme Loiret

Struc­turé par la Loire et le canal de Briare, ce terri­toire possède de nombreuses zones et îles proté­gées afin que la flore et la faune puissent s’y épanouir natu­rel­le­ment. Des chemins bali­sés les sillonnent pour que les prome­neurs puissent profi­ter de cet envi­ron­ne­ment d’ex­cep­tion.

Sur la rive droite, la Puisaye, pays d’étangs, de bois et de bocages, est d’une grande richesse écolo­gique et paysa­gère. Les ouvrages d’art qui jalonnent le canal de Briare et la Loire sont à un tour de pédales : 2 vélo routes au départ du Gien­nois, la Scan­di­bé­rique et la Loire à Vélo ! Quoi de plus agréable que de prendre une belle part de cake au citron maison chez Choco­lats et Chimères en obser­vant les bateaux sur le pont-canal ?

Ville de Gien © Tourisme Loiret

Sur la rive droite, la Puisaye, pays d’étangs, de bois et de bocages, est d’une grande richesse écolo­gique et paysa­gère. Les ouvrages d’art qui jalonnent le canal de Briare et la Loire sont à un tour de pédales : 2 vélo routes au départ du Gien­nois, la Scan­di­bé­rique et la Loire à Vélo ! Quoi de plus agréable que de prendre une belle part de cake au citron maison chez Choco­lats et Chimères en obser­vant les bateaux sur le pont-canal ?

Non loin, Gien surplom­bant la Loire, une belle vue sur son château de briques rouges, ses petits restau­rants qui cuisinent des produits frais…et les caves de l’AOC Coteaux du Gien­nois ! Ici on aime les plai­sirs simples de la vie. 

L’offre médi­cale du Gien­nois

Contact Contrat local Santé Pays du Gien­nois : cls-gien­nois@o­range.fr

Contact CPTS Gien­nois-Berry : Laïla Chatoui, Coor­di­na­tricecpts­gien­nois­ber­ry@g­mail.com

Portes de Sologne

Traver­sez la Loire, et instal­lez-vous en terri­toire solo­gnot, avec ses belles forêts, ses maisons en briques rouges et pan de bois, et son animal emblé­ma­tique qu’est le cerf.

Cheval en Sologne © Tourisme Loiret

Entre les landes à bruyères, les bois, les eaux dormantes des étangs et les eaux vives du Cosson composent un paysage où la nature préser­vée abrite une faune et une flore d’une richesse excep­tion­nelle.

Jouy le Potier © OT Clery

Dans ce pays où l’arbre est roi, les espaces fores­tiers, parti­cu­liè­re­ment somp­tueux en automne, cachent un patri­moine bâti remarqua­ble­ment conservé, qui contri­bue à son iden­tité : les villages fleu­ris blot­tis autour de leur église à caque­toire, les maisons de briques aux tons chaleu­reux, en torchis et pans de bois, les petits châteaux cachés au fond des bois…

Traver­sez la Loire, et instal­lez-vous en terri­toire solo­gnot, avec ses belles forêts, ses maisons en briques rouges et pan de bois, et son animal emblé­ma­tique qu’est le cerf.

Le domaine du Ciran © Tourisme Loiret

Amou­reux de randon­née, vous pour­rez emprun­ter le GR 3C, qui traverse la Sologne du Loiret de Gien à Cham­bord. Arrê­tez-vous à La Ferté St-Aubin où se trouve un magni­fique château en briques rouges du XVIIe qui se visite de la cave au grenier, avec expo­si­tion de jouets anciens, et des ateliers l’après-midi où vous appren­drez à concoc­ter (et dégus­ter !) de déli­cieuses made­leines au miel de Sologne.

Au domaine du Ciran, vous passe­rez en famille des moments incroyables à la décou­verte des animaux de la forêt, ou alors vous appren­drez golf à Marcilly-en-Villette ? En Sologne on aime le terroir et les choses vraies, de nombreuses petites entre­prises y ont vu le jour !

L’offre médi­cale des Portes de Sologne

Contact Contrat local Santé Terri­toires Ruraux de l’Or­léa­nais : cls3­pays@o­range.fr

Contact CPTS Est Orléa­nais : Olivia BARET, Coor­di­na­triceobaret.cptseo@g­mail.com