Pithiviers, centre marchand entre Paris et Orléans

À une heure de Paris et à 50 minutes d’Orléans, Pithiviers fait preuve d’une vitalité remarquée. Au quotidien, la ville est animée avec des marchés et foires à succès et une offre culturelle riche.

Une popu­la­tion jeune et une indus­trie active

L’ac­ti­vité indus­trielle dense de Pithi­viers profite d’une crois­sance démo­gra­phique supé­rieure à celle de la région et la popu­la­tion y est aussi plus jeune. Cette acti­vité indus­trielle (travail du bois, élec­tro­nique, agroa­li­men­taire, chimique…) emploie 40 % des sala­riés locaux. Une part égale­ment supé­rieure à celle rele­vée au plan régio­nal.

Le chiffre à rete­nir

26 % des habi­tants ont moins de 20 ans. C’est plus que la moyenne régio­nale.

La présence d’un centre hospi­ta­lier local

Outre un service d’ur­gence, le Centre hospi­ta­lier de Pithi­viers décline son offre de santé dans un pôle Mère-enfant en charge d’un Centre péri­na­tal de proxi­mité, un pôle géria­trie, ainsi qu’un plateau tech­nique regrou­pant consul­ta­tions externes, labo­ra­toire ou encore image­rie. Pithi­viers dispose égale­ment d’un accueil de jour Alzhei­mer, d’un Centre médico-psycho-péda­go­gique et d’un Centre médico-psycho­lo­gique.

Foires et marchés

Aux commerces de Pithi­viers s’ajoute trois marchés hebdo­ma­daires et, en mai, la tradi­tion­nelle foire de la Saint-Georges. A ces rendez-vous incon­tour­nables de la vie locale s’ajoutent les repré­sen­ta­tions du théâtre du Donjon, les expo­si­tions de l’es­pace d’Art contem­po­rain la Chapelle, les acti­vi­tés de la média­thèque et le cinéma. Sans oublier le réseau asso­cia­tif dense, qui offre autant de pratiques cultu­relles que spor­tives.

Le saviez-vous ?

Origi­naire de la commune, le pithi­viers est un dessert à la crème d’amande qui s’ap­pa­rente à la galette des rois.

Jardins et châteaux

Le château de Chame­rolles, à 20 minutes de Pithi­viers, fut la propriété de Lance­lot du Lac. Non pas le person­nage légen­daire, mais un seigneur nommé ainsi en hommage au cheva­lier. Cela n’en­lève rien à la majesté du site, une maison forte deve­nue château Renais­sance. A Yèvres-le-Châtel, c’est un des plus beaux villages de France qui attend les esthètes. Mais à Pithi­viers, on pourra égale­ment visi­ter l’idyl­lique jardin d’An­dré Eve, célèbre obten­teur de roses ainsi que le musée des trans­ports et ses prome­nades en train à vapeur.

Pour aller plus loin : Mono­gra­phie terri­to­riale du Bassin de vie de Pithi­viers (PDF – 4 pages – 870 ko)

Sources : Rentrée 2016 Recto­rat acadé­mie Orléans Tours, DRAAF, Conseil Régio­nal CVdL. *« Zoom ensei­gne­ment supé­rieur » : Péri­mètre : Diplômes des univer­si­tés, CPGE (hors forma­tions agri­coles) ; Source : Univer­sité d’Or­léans, Univer­sité François-Rabe­lais de Tours, Recto­rat Orléans – Tours – Trai­te­ment ORES ; Inscrip­tions prin­ci­pales, hors double inscrip­tion Licence/CPGE / **Y compris contrats de profes­sion­na­li­sa­tion