Une région attractive

La gastronomie en Centre-Val de Loire, un art de vivre


Fromages de chèvre AOC et verre de vin – Crédit : C. Lazi

La région Centre-Val de Loire peut à juste titre se louer des trésors archi­tec­tu­raux qu’elle abrite, s’enor­gueillir de l’éclat des cathé­drales de Chartres et de Bourges, qui comptent parmi les plus célèbres de France, ou de la majesté des châteaux de la Loire, qui attirent chaque année des dizaines de milliers de visi­teurs. Notre région tire tout autant fierté de la beauté et de la variété de ses paysages. Des grandes plaines céréa­lières de la Beauce, ce grenier de la France, à la majesté d’un Val de Loire inscrit au patri­moine mondial de l’UNESCO, en passant par les parcs natu­rels du Perche et de la Brenne ou par les forêts de Sologne, la nature a géné­reu­se­ment doté le Centre-Val de Loire.

La région Centre-Val de Loire englobe les anciennes provinces de la Beauce, de la partie orien­tale du Perche, du Val de Loire et le Gâti­nais au nord ; la Touraine, la Sologne et le Berry au sud. Elle est entou­rée par les régions Île-de-France, Haute-Norman­die, Basse-Norman­die, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes, Limou­sin, Auvergne et Bour­gogne. Tout en parta­geant un certain nombre de tradi­tions culi­naires avec ses voisines, elle peut reven­diquer ses propres spéci­fi­ci­tés gastro­no­miques, dont cent dix produits qui ont été réper­to­riés dans un inven­taire. C’est un patri­moine culi­naire excep­tion­nel par la diver­sité et l’ori­gi­na­lité de ses savoir-faire qui se dessine ici.

Comme tous ceux qui l’ont précédé, cet inven­taire a pour objec­tif de faire connaître et de main­te­nir en vie les tradi­tions agri­coles et alimen­taires de la région concer­née. Destiné à la fois aux acteurs écono­miques, aux produc­teurs, aux déci­deurs et aux consom­ma­teurs, il consti­tue une porte d’en­trée unique vers une meilleure connais­sance des cultures alimen­taires locales et une contri­bu­tion sans pareille à leur valo­ri­sa­tion.

Cet inven­taire, résul­tat de deux ans d’enquête de terrain et de recherches histo­riques appro­fon­dies, est le fruit d’une étroite colla­bo­ra­tion entre l’équipe d’ex­perts et une multi­pli­cité de spécia­listes locaux. Il n’au­rait pu voir le jour sans le soutien finan­cier du conseil régio­nal du Centre-Val de Loire qui en a confié la coor­di­na­tion à l’Ins­ti­tut euro­péen d’his­toire et des cultures de l’ali­men­ta­tion (IEHCA).

Le travail de recen­se­ment dans lequel ce volume s’in­sère consti­tue un fonds docu­men­taire pour les géné­ra­tions à venir et, bien qu’il ne prétende pas à l’ex­haus­ti­vité, il consti­tue une pierre supplé­men­taire dans un édifice qui fait honneur à la France.