Argenton-sur-Creuse, la Venise du Berry

Sur les rives de la Creuse, Argenton tient son surnom du charme de son centre ancien authentique et pittoresque dans un environnement verdoyant. La ville allie le dynamisme et la sérénité recherchés pour un cadre de vie familial.


Le Lycée Rolli­nat – Crédit : Jean Faucheux

Une écono­mie encore très agri­cole

Argen­ton-sur-Creuse, ville de 5 000 habi­tants, se situe au sud du dépar­te­ment de l’Indre. Son bassin de vie, qui inclut la commune Le Blanc, avoi­sine les 50 000 habi­tants. Très rurale, l’éco­no­mie est portée par l’agri­cul­ture (produc­tion de lait et de fromage en parti­cu­lier) et la construc­tion. Les acti­vi­tés liées à la santé et à l’ac­tion sociale sont égale­ment bien implan­tées.

Le chiffre à rete­nir

Plus de 25 % des sala­riés travaillent dans l’in­dus­trie, notam­ment dans la fabri­ca­tion de maté­riel de trans­port, de denrées alimen­taires et la métal­lur­gie.

Une offre de santé répar­tie sur l’en­semble du terri­toire

À 40 minutes d’Ar­gen­ton, le centre hospi­ta­lier du Blanc a une capa­cité de 300 lits et emploie 20 méde­cins et chirur­giens. Certains services sont mutua­li­sés avec l’hô­pi­tal de Château­roux. Au Blanc, un insti­tut de forma­tion accueille 30 étudiants en soins infir­miers et 30 élèves aides-soignants par an.

Le bassin de vie compte 12 méde­cins géné­ra­listes. Dix d’entre d’eux sont loca­li­sés dans la maison de santé pluri­dis­ci­pli­naire instal­lée à Argen­ton, où de nombreuses profes­sions médi­cales et para­mé­di­cales sont repré­sen­tées.

Un cadre de vie apai­sant

Bien desser­vie par le train (2h20 depuis Paris) et la route (20 mn de Château­roux, 45 mn de Limoges), Argen­ton-sur-Creuse offre le cadre de vie apai­sant d’une petite ville à la campagne. Animées par de nombreux commerces dans le centre, les ruelles du vieux quar­tier mènent vers l’es­pla­nade de Notre-Dame, qui offre une magni­fique vue pano­ra­mique sur la ville et la vallée de la Creuse.

Côté ensei­gne­ment, la commune compte un collège, un lycée géné­ral et un lycée profes­sion­nel.

Le saviez-vous ?

Ville fleu­rie, Argen­ton-sur-Creuse a régu­liè­re­ment trois fleurs au concours des villes et villages fleu­ris depuis 2004.

Une longue tradi­tion histo­rique

Argen­ton-sur-Creuse dévoile son histoire au travers d’un site archéo­lo­gique et d’un musée qui retracent son vécu gallo-romain, quelques vestiges d’une forte­resse et son patri­moine reli­gieux (églises Saint-Sauveur et Saint-Étienne, chapelle de la Bonne-Dame). Son musée de la chemi­se­rie, unique en France, témoigne aussi d’une longue tradi­tion locale. Des équi­pe­ments modernes complètent l’offre cultu­relle et de loisirs : biblio­thèque, théâtre, cinéma et centre aqua­tique. La ville consti­tue aussi le point d’étape d’une voie verte longeant la vallée de la Creuse.

Pour aller plus loin : Mono­gra­phie terri­to­riale du Bassin de vie d’Ar­gen­ton-sur-Creuse (PDF – 4 pages – 870 ko)

Sources : Rentrée 2016 Recto­rat acadé­mie Orléans Tours, DRAAF, Conseil Régio­nal CVdL. *« Zoom ensei­gne­ment supé­rieur » : Péri­mètre : Diplômes des univer­si­tés, CPGE (hors forma­tions agri­coles) ; Source : Univer­sité d’Or­léans, Univer­sité François-Rabe­lais de Tours, Recto­rat Orléans – Tours – Trai­te­ment ORES ; Inscrip­tions prin­ci­pales, hors double inscrip­tion Licence/CPGE / **Y compris contrats de profes­sion­na­li­sa­tion